40 ans de jumelage entre Kokologho et Saint-Lambert-la-Potherie

Burkina-Faso - France

le Jumelage a été créé en 1982 par l’abbé Paul Saunier curé de St-Lambert-la-Potherie et St-Jean-de-Linières, et le Père Faivre, Père Blanc à Kokologho au Burkina Faso. La paroisse Saint-Lambert-et-Saint-Gilles-en-Linières regroupe aujourd’hui les relais de trois communes du Maine-et-Loire : Saint-Lambert-la-Potherie, Saint-Jean-de-Linières et Beaucouzé.

EVENEMENT : retenez déjà le dimanche 26 juin 2022 pour fêter les 40 ans de jumelage.

Carte Burkina-Faso Kokologho {PNG}

A quoi sert le jumelage avec Kokologho ?

Aide, partage, fraternité : Des aides financières régulières sont apportées grâce à nos actions (vente de fleurs à la Toussaint et aux Rameaux ; organisation de manifestations diverses : théâtre, chorales, repas africains, etc.). Les financements contribuent sur place à répondre aux besoins urgents d’une population très pauvre : achat de céréales (maïs, mil) ; aide matérielle à un groupe de veuves, nombreuses et sans ressources ; micro-crédits qui facilitent la vie d’une quarantaine de familles ; une aide importante toute particulière au centre de nutrition pour enfants malnutris en lait et farines ; secours fréquents en cas de famine, d’épidémie, d’inondation. Depuis l’année 2000, nous avons mis en place un parrainage d’orphelins avec l’aide d’un bénévole local sérieux qui est notre représentant permanent. De nombreux orphelins sont en attente. Toute famille intéressée pour une prise en charge complète (scolarité, sanitaire, alimentation) peut se manifester. Il est demandé soit un versement mensuel de 21€ ou 4 versements de 61 € par enfant à cela s’ajoute l’adhésion annuelle au jumelage de 15 €. Nous recevons des nouvelles régulières sur le bon fonctionnement du parrainage. Des rencontres avec les orphelins sont organisées lors de voyages de bénévoles à Kokologho, de même que le suivi sur place des aides que nous dispensons. Des liens d’amitié se sont ainsi développés depuis des années.

De l’Anjou à Kokologho : des liens très forts des décennies

2021 : 40 ans de jumelage
En cours d’élaboration : Dimanche 26 juin est prévue une célébration pour fêter les 40 ans de jumelage. L’association participera également au week-end missionnaire à au sanctuaire de Béhuard les 9 et 10 juillet.

2020 : Hommage au père François De Gaulle

père François De Gaulle - Société des Missionnaires d'Afrique (SMA)
Le comité de jumelage de la paroisse en Anjou Saint-Lambert-et-Saint-Gilles-en-Linières avec la paroisse Sainte-Thérèse de Kokologho au Burkina-Faso a saisi l’occasion du début de la semaine missionnaire mondiale le 18 octobre pour rendre un hommage au père François De Gaulle décédé le 2 avril dernier. Voici le message qui a été lu au début de la célébration : "Aujourd’hui, la messe est dite pour le Père de Gaulle ancien curé de la paroisse de Kokologho au Burkina-Faso, paroisse jumelée à la nôtre depuis
38 ans. Il nous a quitté à l’âge de 98 ans. Le Père François de Gaulle naissait le 13 février 1922 à Monceau-les-Mines, il était le neveu de l’ancien Président de la république Charles de Gaulle. En 1940, le Père François de Gaulle rejoint la société des Missionnaires d’ Afrique. Il est envoyé en Tunisie. Mobilisé en 1942, il doit interrompre ses études. Après la guerre il rejoint le séminaire ; prête serment à Thibard en 1949 et est ordonné prêtre en 1950. Pourtant l’Afrique lui manque « j’ai passé de longues heures à flâner dans les rues, rêvant de brousse, de poussière, de soleil, sans oublier mes paroissiens d’Afrique. Il repart à Koudougou, curé de Mukassa, cathédrale puis Kokologho en 1985. Il prend sa retraite en France à Mours, puis à Bry-Sur-Marne à 87 ans. C’est Michel Cailleau accompagné du Père Paul Saunier, alors curé de notre paroisse, qui effectuent un premier voyage en 1986 puis avec Mito en 1989. En 1996 nous étions un groupe de 14 paroissiens à nous rendre au Burkina-Faso pour découvrir enfin Kokologho. Pendant 10 jours nous avons pu parcourir tous les villages, rencontrer les habitants, participer aux bénédictions d’églises et aux nombreux baptêmes. Au Burkina-Faso, il était connu comme un Père bâtisseur. Il a pu construire une dizaine d’églises sur la paroisse de Kokologho. Sa famille, ses relations ont certainement contribué à l’apport de moyens financiers.
Comme nous avait dit le Père Christophe Valéa qui lui succéda « Il faudra me prendre sans moyens. Merci cher Père de Gaulle pour tout ce que vous avez apporté » aux habitants de Kokologho et à notre paroisse par l’intermédiaire de notre jumelage."

2018
« Janvier 2018 au Burkina-Faso, la paroisse Sainte-Thérèse de Kokologho au Burkina-Faso fêtait son jubilé à l’occasion de ses 50 années d’existence. En 2015, l’abbé Paul Kinda a été nommé curé dans ce village situé à 50 km de la capitale, Ouagadougou. Le temps d’un week-end en Anjou (1er et 2 septembre), les membres du comité de Saint-Lambert-la-Potherie ont accueilli le prêtre burkinabé. Paul Kinda raconte volontiers la vie paroissiale à Kokologho exercée auprès des 36 000 habitants, répartis dans une zone rurale de 700 km2, là où deux saisons rythment la vie des gens, la saison sèche d’octobre à juin, et la saison pluvieuse, déterminante pour les récoltes des mois suivants. »
Lire l’article dans son intégralité (Ouest-France du 04-09-2018)

2012
Le 1er juillet, à Saint-Lambert-la-Potherie, trois grandes fêtes ont été célébrées simultanément : la journée missionnaire diocésaine, les 30 ans de jumelage de la paroisse de Saint-Lambert et Saint-Gilles-en-Linières dans le diocèse d’Angers avec la paroisse Sainte-Thérèse de Kokologho au Burkina-Faso et les 60 ans de la section gymnastique Union d’Anjou de Beaucouzé.
Lire l’article dans son intégralité (Ouest-France du 21-06-2012)

Contact
Marie-Antoinette Tosser - 02 41 77 50 67
André Foucher - 02 41 73 20 90
Suivre l’actualité de l’association "Jumelage Kokolgho" à partir du site officiel